Le Baptême

Poil, Plume, Vieux Con, Vieille Conne

Je tenais à te souhaiter au nom du comité de baptême 2016 une excellente guindaille, que celle-ci t’apporte débauche et décadence à hauteur de tes espérances. Il n’est nul besoin de te rappeler à quel point ta présence et ton aide représentent deux ingrédients essentiels à l’élaboration d’une bleusaille digne de ce nom. Les quelques lignes que je m’apprête à écrire ne te concernent évidemment pas …

Tocard, Gourgandine

Ecrase ta bête gueule de trisomique sur ce torchon sacré et commence ta lecture à 2mm, ça te fera de l’entrainement pour les semaines à venir où tu prendras l’habitude de venir scotcher ton acné sur nos shoes pleine de quiche. Je n’ai pas pour habitude de perdre mon temps à m’adresser à un tel condensé de merde pré-pubère tel que toi, alors connecte tes synapses et écoute bien ce que je m’apprête à te régurgiter à la face.
Ça va, tronche de fausse couche, la soirée pyjama de lundi dernier était top ? T’as bien profité de tes nombreuses soirées mousse au YOU pour ramener des pouffes maquillées comme des putes de l’âge de ta petite sœur ? Tu t’es pas trop flingué à descendre tous ces panachés de lopette afin d’impressionner tes petits camarades encore plus pitoyables que toi ? L’examen d’entrée n’était pas trop dur pour une sous-merde dans ton genre ? TUTUTUTUTUT … Ferme bien ton claque merde BLEU et ne te permets juste rien du tout. Ton insipide vie de bourgeois(e) et fils/ fille à papa juste bon à intéresser un clochard en black out je m’en torche le cul car laisse-moi te dire qu’ici, tu n’es qu’un petit poisson dans une très grosse mare, tu me suis, sac à merde ? Néanmoins, dans mon immense bonté divine, je vais t’accorder une chance d’illuminer le chemin de ta pathétique existence. Cette opportunité que je t’offre est celle de commencer ton baptême dans les plus enhaurme, le plus ancien et le plus respecté de tous les Cercles de l’ULB à savoir le Cercle Polytechnique. A l’heure qu’il est, ton cerveau de retardé mental doit certainement se mettre en état de marche et la question suivante te taraude : qu’est-ce qu’est le baptême ? A nouveau, je vais me montrer bon prince et compréhensif afin que ce soit clair dans ton crâne creux : sur une période plus ou moins longue, tu nous appartiens, tu nous obéis, tu nous idolâtres et en échange nous te chions à la bouche et déversons sur toi toute notre frustration et toute la noirceur de notre âme. Un aller simple en enfer par le biais de différentes activités toutes plus élitistes, sordides et malsaines les unes que les autres. Il est clair que tu seras certainement aussi paumé qu’un fils de pute le jour de la fête des pères, néanmoins tu es averti, un seul faux pas et tu regretteras amèrement que Papa se soit vidé dans Maman. Non pas que je compte me salir les mains sur ton être inférieur, mais mon comité de bipolaires se fera une joie de s’abattre sur toi telle une tornade noire usant des meilleures techniques pour te faire rentrer en chialant chez ta mère et ne jamais revenir nous casser les burnes !

En parlant de casse-burnes, s’il y’a bien une chose que mon comité et moi-même ne supportons pas, c’est que tu poses ton regard de fouine sur nos vénérables yeux. Si je t’aperçois alors que tes yeux regardent dans notre direction ou dans celle d’un comitard d’un quelconque sous-cercle, je peux t’assurer que tu finiras la gueule dans les urinoirs de la Jefke à me supplier d’arrêter de te déféquer dessus et d’utiliser ta sale face de pet comme brosse à chiotte. D’ailleurs, tant qu’on en parle, si je te croise au TD sans tes accessoires, c’est les gros veaux flamands de la PK que je rajoute dans l’orgie ! Enfin bleu, n’oublie jamais que si tu y es toléré, c’est simplement pour faire travailler nos foies et délasser nos esprits supérieurs quand nous le désirons. Car s’il existe une infime chance que tu arrives au bout de ce baptême, ce dont je doute fort, inutile de préciser qu’abreuver tes Dieux Vivants et accessoirement tout autre comitard d’un quelconque sous-cercle, aura contribué à ta réussite.

Finalement, il y a une dernière nuance que tu ferais bien de percuter si tu tiens à ce que ton anus reste pure et innocent : Considère-moi, ne serait-ce qu’une seule fois comme un simple comitard et tu comprendras vite la raison pour laquelle je suis à la tête de cette bande de schizophrènes qu’est le 132ème Comité de Baptême. De même, ne t’avise pas non plus de me confondre avec mon folklorique acolyte et bras droit, ton Vénérable Président de Folklore, Abstention sous peine de découvrir, à tes dépends, nos passions communes les plus ignobles. Mais SURTOUT, que je ne t’entende pas te plaindre de ton nouveau régime alimentaire ou encore de ton nouveau look car je m’en moque BLEU, je me fous de tes problèmes comme je me moque des organes génitaux des morues que je m’envoie derrière la Jefke tous les soirs. Tu ne représentes rien pour moi durant cette bleusaille. On a que ce qu’on mérite tocard !

Sur ce raclure purulente, ramène ta boîte à dégobi à mes pieds et ceux du 132ème Comité de Baptême le mercredi 21 septembre à 18h, et n’oublie pas que t’as juste le droit de bien baisser et fermer ta gueule. Ramène tes kleenex, ça va chier !

« Va là où je ne vais pas, regarde là ou je ne regarde pas et mieux tu te porteras »

Ton Vénérable Président de Baptême LUCIE !