Récolte de vivres non-périssables pour l’Afrique

Collecte

Une récolte de vivres non-périssables destinée pour l’Afrique est organisée la semaine prochaine. Elle est destinée à participer à la lutte contre la famine en Afrique.

Pourquoi y participer?
-> Ça ne vous coûte pas grand chose et l’impact est énorme.

Comment y participer?
-> Il suffit d’apporter des denrées non périssables ou des denrées dont la date de péremption est éloignée d’au moins une année. Voici quelques exemples de denrées non périssables :

– conserves de légumes
– jus de fruits et de légumes en tetrapack
– Tomates en boite ( tomates pelées, concentrés…)
– conserves de fruits
– fruits secs
– céréales de sucres lents
– céréales riches en fibre
– pâtes
– riz
– biscottes, crackers…
– biscuits
– conserves de poissons ou de viandes
– Haricots/petits poits cuits, conserves de haricots/petits pois,soupe de haricots/petits pois…
– Choco, beurre de cacahuètes
– Tablettes désinfectantes pour l’eau
– Eau

Où et Quand?
Il y a quatre possibilités :
– Vous arrivez au TD CP lundi prochain avec une denrée non périssable et vous bénéficiez d’un réduction sur le prix de votre entrée.
– Vous passez dans le local ACE (Assemblée des Cercles Étudiants)  sur un temps de midi la semaine prochaine. Des permanences sont organisées de 12h à 14h. Le local ACE se trouve juste à votre gauche (à l’extérieur) quand vous sortez du bâtiment F (théo, campouce,…) , par le premier étage.
– Vous passez au Cercle. Une boite sera disposée à cet effet la semaine prochaine.
– Vous passez à l’entrée de l’ULB vendredi. Un stand y sera mis en place toute la journée.

On compte sur vous !

Un event Facebook existe et porte le nom « Récolte de vivres non-périssables pour l’Afrique ». N’hésitez pas à vous y inscrire.

Robin Devooght et Christophe Gobillon
Vos Dévoués Délégués Social-Parrainage

PS : Nous vous mettons ci-dessous l’explicatif de l’ACE, qui décrit plus en détail le projet.

 


 

Depuis quelques mois, des reportages, des campagnes de sensibilisation et des appels au secours sont envoyés à travers le monde afin de venir en aide aux personnes souffrant de la famine sur le continent africain. Ces derniers temps, rien que pour la Corne de l’Afrique, le nombre d’habitants nécessitant une aide humanitaire a dépassé la barre des 12 millions de personnes.

Malgré les efforts des différentes ONG sollicitées par cette catastrophe humaine, les conflits, la crise mondiale et les maladies ne font qu’empirer la situation actuelle.C’est pourquoi, les membres des cercles étudiants de l’Université Libre de Bruxelles ont décidé de se mobiliser afin de sensibiliser la population universitaire et son voisinage. Ils ont mis sur pied un projet humanitaire visant à récolter des vivres non-périssables destinés à être envoyés vers les pays les plus démunis d’Afrique. Les étudiants espèrent ainsi mettre sur le devant de la scène des valeurs chères à leur université, comme la solidarité et la fraternité.

Les organisateurs ont particulièrement tenu à réaliser cette collecte au cours de la bleusaille pour, à la fois, sensibiliser la communauté folklorique mais aussi donner un exemple de solidarité. Soutenus par les autorités universitaires, ils lancent donc un appel à la participation.Le projet se déroulera donc du lundi 17 octobre au vendredi 21 octobre. Pour ce faire, l’Association des Cercles étudiants mettra à disposition son local, situé sur le campus du Solbosch, où des permanences seront tenues quotidiennement de 12h à 14h afin de rassembler un maximum de nourriture. Le même dispositif sera installé par les étudiants sur le Campus d’Erasme.

Enfin, le vendredi 21 octobre, un stand sera mis en place à l’entrée de l’ULB afin de sensibiliser également les habitants du quartier et de donner un élan supplémentaire au projet.

Les étudiants attendent essentiellement des vivres non-périssables tels que des pâtes, des conserves (légumes, fruits, poissons), des céréales ou encore des biscuits. Cette liste n’est pas exhaustive, sont considérés comme non périssables les vivres dont la date d’achat est éloignée d’au moins un an de la date de péremption.

Un petit geste peut sauver des vies, alors faites un don !

Pauline Geuse, initiatrice du projet et responsable principale
Zoé Gennaux, coordinatrice auprès des cercles étudiants
Adrien Leleu, président de l’association des cercles étudiants

Laisser un commentaire